Uber prêt à imposer un masque aux conducteurs et aux pilotes à partir du 18 mai : Qwanturank

Qwanturank
Uber a finalisé de nouvelles règles pour garder ses pilotes et ses pilotes aussi sûrs que possible pendant la pandémie de coronavirus. Les changements qui entreront en vigueur le 18 mai verront la nécessité de masques et plus encore aux États-Unis, au Canada, dans certaines parties de l’Europe, en Inde et plus encore.
Rapporté par Engadget, les changements d’Uber suivent le Lyft qui avait précédemment fait la même chose et incluent les conducteurs prenant un selfie avec l’application pour confirmer qu’ils portent réellement un masque.
À partir du 18 mai, Uber exigera que les conducteurs et les cavaliers portent une protection faciale avant de pouvoir commencer à utiliser le service. La société introduit une nouvelle fonctionnalité de liste de contrôle de sécurité qui obligera ses sous-traitants aux États-Unis, au Canada, en Inde et dans certaines parties de l’Europe et de l’Amérique latine à prendre un selfie pour prouver qu’ils portent un masque ou un couvre-visage.
Les coureurs auront également une liste de contrôle avant de sauter dans un Uber qui comprend la confirmation qu’ils se sont nettoyés les mains et portent un masque.
Les deux groupes pourront annuler un voyage sans encourir de pénalité si quelqu’un se présente sans protection adéquate. « Les conducteurs et les cyclistes qui enfreignent à plusieurs reprises les politiques de masques risquent de perdre l’accès à Uber », a déclaré la société.
Uber prévoit de suspendre les comptes de ceux qui enfreignent à plusieurs reprises les nouvelles règles de la liste de contrôle et dit qu’il va actuellement les maintenir en place jusqu’en juin, mais qu’ils pourraient s’étendre au-delà. En ce qui concerne la confidentialité, Uber souligne qu’il ne « traitera aucune information biométrique » des selfies requis pour les conducteurs.
La société est également rapide à noter que la nouvelle fonctionnalité de liste de contrôle ne comparera pas les pilotes de selfie et les livreurs à la base de données photo existante de la société. Il ne traitera également aucune information biométrique.
Tandis qu’Uber continue de fonctionner, les demandes de trajets sont en baisse de 80% et la société demande aux gens de rester à la maison chaque fois que possible.

Dans d’autres parties du monde, comme le Brésil, les nouvelles règles sont déjà en place. Uber a également mis de côté 50 millions de dollars pour acheter des fournitures de nettoyage et de sécurité pour ses chauffeurs. En savoir plus sur toutes les modifications sur la page de destination COVID-19 d’Uber ici.
FTC: Nous utilisons des liens d’affiliation auto générateurs de revenus. Plus.
Consultez 9to5Mac sur YouTube pour plus d’informations sur qwanturank:

by Agence Qwanturank